Objectifs de recherche scientifique et de développement technologique

     Le stock de matières premières nouvelles n’est pas inépuisable et on ne peut pas continuer impunément à nous débarrasser de toutes les matières inutilisables dans l’immédiat, non seulement parce qu’à long terme, la place disponible fera défaut, mais aussi et surtout parce qu’on ne peut pas se permettre de nuire davantage à l’environnement. La construction routière, elle non plus, n’est pas soustraite à cette tendance. Dans beaucoup de pays, les rejets solides sont valorisés dans la conception de matériaux qu’on peut utiliser dans le domaine de la construction et des routes. L’Algérie connaît un déficit important en matériaux de construction et en particulier les agrégats et le ciment. En plus, les ressources naturelles dans certaines régions comme Alger sont épuisées, le sable de mer interdit, le sable utilisé est transporté de très loin et la capacité des décharges publiques est limitée. Il faut donc penser à trouver des solutions à ces problèmes dans un double souci économique et écologique.

C’est dans ce cadre général que se situent les activités de notre laboratoire. Les objectifs essentiels sont :

1-      Traitement des effluents gazeux, liquides et solides dans l’objectif de les recycler.

2-      Valorisation de la biomasse par la réutilisation des produits récupérés après leur traitement et modification chimique dans la formulation de nouveaux systèmes dispersés (émulsions, microémulsions, gels, emulgels, hydrogels mangétiques....) et de libération assistée de médicaments.

3-      Approfondir les connaissances scientifiques de traitement de déchets solides et des ordures ménagères par les procédés de haute température.

4-      Etude des interactions plasma-substances à traiter, phénomène de vaporisation (pour les substances à l’état solide) et le phénomène de couplage transfert de matière, de chaleur et les réactions chimiques.